Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le Sida (1er décembre),  l’association AREMEDIA a prévu plusieurs actions de dépistages et ateliers d’information sur le VIH et les infections sexuellement transmissibles.
Ces séances se sont tenues avec la participation d’élèves infirmiers de l’Institut de Formation Interhospitalier Théodore Simon de  Neuilly sur Marne, dans la lignée du partenariat de 2008.

En 2011, trois actions phares ont été menées :

Action 1 : Soirée du 30 novembre au Centre artistique Le POINT EPHEMERE

En partenariat avec la mairie du 10ème pour l’évènement « Café-capote », nous sommes intervenus au Point Ephémère (centre artistique).
Cet espace est fréquenté par une population sans doute davantage sensibilisée au dépistage que les précédentes.

De ce fait, l’objectif de cette action au point éphémère s’inscrit dans une approche militante. Il s’agit de mettre à profit la plate-forme artistique au service d’une vulgarisation en mobilisant de médias ludiques et divertissants.

Lors de cette soirée, nous avons constitué quelques temps spécifiques,  tous centrés autour de la thématique du VIH et sa prévention :

  •  Atelier « Patchwords » – il s’agit d’un Graff participatif encadré par un graffeur confirmé sur un des murs extérieurs du lieu.
  • Diffusion d’un zapping  préparé en partenariat avec Fort de Café (spots, courts-métrages, interviews des clients du Point Ephémère …)
  • Espaces de jeu, de discussion…

Nous avons pu disposer d’un espace dans le bar dédié à notre stand et nos outils.

Nous sommes parvenus à y attirer de nombreux clients ainsi que nos invités notamment par la distribution de préservatifs mais également par le biais des outils ludiques dont nous disposions (boîte noire, manège enchanté, …)

 

En somme, cette action a remporté un succès relativement bon pour une première initiative de ce genre.

Action 2 : 1er décembre. Dépistage à la mairie du 10ème

L’action  a été proposée en partenariat avec la mairie du 10e arrondissement et l’association Afrique Avenir.

AREMEDIA a tenté d’intéresser, en plus de la population générale encore réticente au dépistage, une population spécifique en situation de vulnérabilité : les rabatteurs, clients et coiffeurs d’origine subsaharienne  des quartiers Strasbourg Saint Denis et Château d’Eau pour qui se rendre à l’hôpital pour un dépistage reste encore lourd de représentations, essentiellement négatives.

Les maraudes

L’organisation des dépistages en mairie, a nécessité un important travail de rue mené en amont et pendant l’action par les équipes d’AREMEDIA et Afrique Avenir en compagnie d’un groupe d’élèves infirmiers.

Ces maraudes permettent de renseigner les populations de Château d’eau et ses environs de l’action de dépistage du 1er décembre à la mairie du 10ème  mais aussi de transmettre des messages de prévention VIH et IST avec, notamment, la distribution de préservatifs et de plaquettes d’information.

La présence régulière des animatrices sur ce secteur de l’arrondissement contribue à créer une relation de confiance avec les populations et les maraude sont bien perçues  par le public.

Nous avons au cours de ces maraudes distribués plusieurs centaines de préservatifs masculins et féminins ainsi que des flyers « café capotes » sur lesquels étaient indiqués les informations pour le dépistage de la mairie le 1er décembre.

Les stands

2 stands ont été tenus. L’un devant la mairie afin d’informer les passants de notre action, l’autre dans la salle des fêtes où se déroulait le dépistage.

Les élèves infirmiers présents avec l’encadrement des équipes d’Aremedia et d’Afrique Avenir ont animé les outils de prévention (démonstration de mise de préservatifs, flyers etc.) disposés sur le stand et suscité des échanges avec le public.

Le dépistage

Il s’est tenu dans les mêmes conditions d’hygiène et d’accueil  que celui proposé au centre de dépistage, avec une  accueillante, un médecin et une infirmière.
3 espaces distincts et confidentiels ont d’ailleurs été configurés dans la salle afin de préserver ce déroulement.

Certaines personnes sont venues en nous reconnaissant et en nous stipulant qu’elles venaient dorénavant systématiquement lorsque nous étions présents.

Les prélèvements ont ensuite été transmis à l’hôpital F.Widal et les tests  pratiqués dans les laboratoires de l’Hôpital. Les résultats étaient à retirés au CDAG.

Action 3 : Pierre Ducerf au Centre d’animation Grange aux Belles

Les services publics, dont les CDAG, ne reçoivent qu’une petite partie de la population d’origine asiatique, celle ayant des difficultés à parler français reste souvent dans une situation d’exclusion.
Ce constat nous a amenés, en partenariat avec l’association Franco-Chinoise Pierre Ducerf à vouloir mettre en place une intervention phare auprès de cette population.

L’atelier s’est tenu avec des adultes d’origine asiatique résidant dans l’arrondissement. Ce temps est généralement consacré à des cours de français mais davantage centrés sur la scolarité de leurs enfants.
Nous sommes venues avec deux outils majeurs : la boîte noire et le buste à contraceptifs.
Nous avons donc dans un premier temps commencé par nous présenter, ainsi que l’association.

Puis, à l’aide de nos outils nous avons discuté avec eux de chacune des méthodes de prévention et de protection.

Une distribution de préservatifs a été organisée à la fin de l’action.

Le succès rencontré par cette intervention ainsi que le niveau de connaissances des usagers nous ont indiqué que le renouvellement plus régulier de ces séances serait une perspective pertinente pour nos actions de 2012.

Valorisation du projet

Afin de pérenniser les outils conçus lors de ce projet et également valoriser le travail multi partenarial observé pour la mise en œuvre de ces actions, un coffret DVD compilant le zapping et une vidéo de la soirée au Point Ephémère  sera édité et distribué aux acteurs majeurs de ces événements.

Lien vers video soirée

Photos

Catégorie « outils »

Les films

  • Kader
  • Le Point mort
  • Jeunes sans frontières
  • Le zapping
  • Les Bouguettes

Les autres outils

  • La boîte noire
  • Le buste des contraceptifs
  • J’accepte, j’accepte pas
  • Quiz sexualité
  • Le Blason
  • Les affiches produits